Voyager au Canada en toute légalité : guide sur l’autorisation de voyage électronique

Le Canada est une destination de voyage populaire pour les touristes du monde entier. Cependant, avant de planifier votre voyage, il est important de comprendre les exigences en matière d’entrée dans le pays. L’une de ces exigences est l’autorisation de voyage électronique (AVE), qui est obligatoire pour les ressortissants de certains pays. Dans cet article, parlons de l’autorisation de voyage électronique pour que vous puissiez voyager en toute légalité au Canada.

De quoi s’agit-il lorsqu’on parle d’autorisation de voyage électronique ?

L’AVE est l’acronyme de « autorisation de voyage électronique ». Il s’agit d’un document électronique lié électroniquement au passeport d’un voyageur étranger dispensé de l’obligation de visa qui se rend au Canada par voie aérienne. L’AVE est une exigence d’entrée obligatoire pour ces voyageurs et permet de vérifier leur admissibilité avant leur arrivée au Canada. 

A lire aussi : Top 3 des meilleurs love-rooms de Marseille pour un moment en amoureux

En réalité, une AVE valide permet au voyageur de se rendre au Canada aussi souvent qu’il le souhaite pour des séjours courts, généralement limités à une période maximale de six mois à la fois. Cependant, cette autorisation est valide pour une période pouvant atteindre cinq ans ou jusqu’à l’expiration du passeport du voyageur, selon la première éventualité. Si un voyageur obtient un nouveau passeport, il doit également obtenir une nouvelle AVE.

Vous pouvez effectuer une demande de cette autorisation au sein du gouvernement canadien. Sinon, vous pouvez aussi le faire à partir d’un site web comme canada-eta.fr.

Lire également : Qui est le pays le plus endetté au monde ?

Qui doit obtenir une autorisation de voyage électronique pour entrer au Canada ? 

Sauf pour les citoyens des États-Unis et quelques autres petits groupes, tous les ressortissants de pays dispensés de l’obligation de visa doivent obtenir une AVE pour se rendre au Canada par avion. Cela inclut les voyageurs qui sont des ressortissants de pays comme la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Australie, le Japon et bien d’autres pays.

En effet, depuis le 26 avril 2022, les résidents permanents légitimes des États-Unis ne sont plus tenus de se procurer une AVE pour entrer au Canada. Et ceci, quel que soit le mode de transport choisi, ils doivent présenter leur passeport et une preuve valide de leur statut de résident permanent aux États-Unis.

Quelques conseils utiles pour voyager au Canada avec une AVE

Si vous prévoyez de voyager au Canada avec une autorisation de voyage électronique (AVE), voici quelques conseils utiles à prendre en compte :

  • Assurez-vous que votre passeport est valide pendant votre séjour au Canada ;
  • Faites votre demande d’AVE en temps opportun, dès que vous avez réservé vos billets d’avion pour éviter tout retard ou tout refus d’entrée à la frontière canadienne ;
  • Apportez toujours une preuve de votre AVE même si elle est liée électroniquement à votre passeport ;
  • Soyez prêt à répondre aux questions des agents de l’immigration à votre arrivée à la frontière canadienne (durée de séjour, but du voyage, moyen de subsistance) ;
  • Respectez les conditions de votre AVE et assurez-vous de ne pas dépasser la durée autorisée de votre séjour.

 

Related Posts